La Chine a la confiance et la capacité pour gagner la bataille contre l'épidémie COVID-19
2020/02/14

--Yang Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar

Récemment, l’épidémie de COVID-19 a attiré l’attention du monde. De nombreuses questions ont été posées sur la situation épidémique actuelle et les mesures de prévention et de contrôle prises par le gouvernement chinois. J'espère que cet article pourrait aider à mieux comprendre la situation.

Après l’apparition de COVID-19, le gouvernement chinois, agissant avec un sens élevé des responsabilités envers la santé de la population, a pris les mesures de prévention et de contrôle les plus complètes et les plus rigoureuses. Le Président Xi Jinping accorde toujours la priorité absolue à la vie et à la santé du peuple, et a donné à maintes reprises des instructions importantes de renforcer le contrôle et la prévention dans les domaines où la situation épidémique est particulièrement sévère ou à risque élevé. Le gouvernement chinois fait progresser les travaux de prévention et de contrôle de manière rapide, scientifique, ordonnée et précise, et soigne avec tous les efforts les patients pour empêcher la propagation de l’épidémie.

Beaucoup de mesures prises par le gouvernement chinois ont dépassé de loin les exigences du Règlement sanitaire international(RSI). Depuis le 23 janvier, Wuhan, la première ville où on a découvert le nouveau coronavirus, est en quarantaine. Plusieurs équipes médicales venant des quatre coins du pays et des fournitures médicales sont arrivées successivement à Wuhan. Après une dizaine jours de travail dur, deux nouveaux hôpitaux disposant respectivement de 1 000 lits et de 1 600 lits ont été construits à Wuhan et mis en service pour le traitement des patients. Le gouvernement chinois a également adopté des mesures telles que la suspension du tourisme de groupe en Chine et à l'étranger depuis le 24 janvier, la prolongation des vacances du Nouvel An chinois, le report de la rentrée des écoles, et le renforcement du contrôle sanitaire aux frontières, etc.

Les mesures prises par la partie chinoise donnent des résultats positifs. En contrôlant strictement la circulation du personnel, la propagation de l’épidémie a connu un frein. Le taux de mortalité est relativement faible (Le taux de mortalité de COVID-19 est environ 2,3%, moins que le MERS qui est de 34% et Ebola qui est de 40,4%) , et le nombre de guérisons augmente sans cesse. Jusqu’au 12 février, les cas confirmés enregistrés dans 24 pays autres que la Chine représentent moins de 1% du nombre total des patients. La Chine a fait tous ses éfforts pour empêcher la propagation de l’épidémie et protéger la vie et la santé du peuple.

Ces nouvelles encourageantes montrent que cette maladie peut être endiguée, maîtrisée et vaincue. Nous avons pleinement la confiance, la capacité et les ressources pour gagner cette bataille contre l’épidémie.

Le gouvernement chinois attache beaucoup d’importance à la coopération avec la communauté internationale pour gagner ensemble la bataille contre l’épidémie. Il reste en étroit contact avec l’OMS et les autres pays avec une attitude ouverte, transparente et hautement responsable.

Le gouvernement chinois a informé en temps opportun l’OMS et les autres parties concernées de la situation épidémique et a partagé la séquence du génome viral. Le Directeur général et des experts de l’OMS se sont rendus en Chine pour la prévention et le contrôle de l'épidémie. L’OMS et de nombreux pays ont hautement évalué les efforts de la Chine dans la lutte contre l'épidémie.Le Directeur général de l’OMS a souligné que “la rapidité avec laquelle la Chine a détecté la flambée, isolé le virus et communiqué le génome à l’OMS et au monde entier est particulièrement impressionnante. L’attachement de la Chine à la transparence et à l’aide aux autres pays ne l’est pas moins. Grâce à leurs efforts, le nombre de cas dans le reste du monde est pour l’instant relativement faible.”

Le gouvernement chinois attache une grande importance à la sécurité et la santé des ressortissants étrangers en Chine, y compris les citoyens malagasy, et a pris des mesures importantes pour répondre à leurs préoccupations et à leurs besoins en temps opportun. Les autorités chinoises compétentes fournissent à tout moment des informations précises et complètes aux missions diplomatiques en Chine, ont mis en place les numéros d’assistance disponibles 24h sur 24 pour les étudiants et les touristes étrangers à Wuhan et d’autres villes, et leur fournit l’assistance et les commodités nécessaires.

La Chine continuera de renforcer sa coopération avec la communauté internationale dans la lutte contre l'épidémie. Nous espérons que la communauté internationale portera des jugements de manière objective, juste, calme et raisonnable, et appliquera une riposte mesurée et fondée sur des bases factuelles. Dans la situation actuelle, ce dont la communauté internationale a le plus besoin, c'est la coopération conjointe pour faire face à l’épidémie ensemble.

Nous remercions la communauté internationale pour son soutien à la Chine et gardons la forte volonté de travailler avec Madagascar et les autres pays. L'Ambassade de Chine reste en étroit contact avec les autorités compétentes malagasy pour le partage des informations concernées et la coordination des actions. La mission médicale chinoise à Madagascar a été mobilisée et a fait des préparatifs nécessaires en collaboration avec ses collègues malagasy à l’hôpital Anosiala. Nous sommes prêts à continuer de travailler ensemble pour protéger conjointement la sécurité de la santé publique.

Pour terminer, je voudrais citer ce qu’a dit le Directeur général de l’OMS: “Les faits doivent l’emporter sur la peur. La science doit l’emporter sur les rumeurs. La solidarité doit l’emporter sur la stigmatisation”. Nous sommes convaincus que l’épidémie n’est que temporaire, et l’amitié et la coopération seront permanentes.

Recommander à:   
Imprimer