Allocution de SEMme Yang Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar à l'occasion de la Réception marquant le 70e anniversaire de la République populaire de Chine
2019/09/30

(le 30 septembre 2019, Nanisana)

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Manao ahoana tompoko!

Aujourd’hui, nous avons le grand plaisir de vous accueillir, chers invités, pour célébrer ensemble le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Je tiens à vous souhaiter, au nom de l'Ambassade de Chine et en mon nom personnel, la plus chaleureuse bienvenue. Merci d'être là pour partager nos joies à l'occasion de la fête nationale de la Chine. Je voudrais aussi profiter de cette occasion pour exprimer mes remerciements à tous nos amis malagasy. L'attention et l'énergie qu'ils consacrent à l'approfondissement des relations sino-malagasy sont extrêmement précieuses. Mes remerciements s'adressent aussi aux ressortissants chinois qui vivent à Madagascar. En effet, ils jouent un grand rôle dans l'amitié sino-malagasy.

La fondation de la Chine nouvelle en 1949 a ouvert une nouvelle ère dans l'histoire de la nation chinoise. La Chine a traversé un parcours de développement extraordinaire au cours des 70 ans écoulés, en transformant l'impossible en réalité. Le nation chinoise est en voie d’accomplir un grand bond, passant d’une nation qui s’est élevée, à une nation riche, puis à une nation puissante.

Au cours des 70 dernières années, l'économie chinoise s'est développée rapidement. La Chine nouvelle, à son début dans un état de pauvreté extrême, s'est hissée au deuxième rang économique mondial. En quelques décennies seulement, la Chine a accompli le processus d'industrialisation que les pays développés ont mis des centaines d'années pour achever. La production économique totale de la Chine a augmenté de plus de 450 fois, passant de 30 milliards de dollars au début de la fondation de la Nouvelle Chine à 13 600 milliards de dollars en 2018. La Chine est actuellement la deuxième économie mondiale, le plus grand pays manufacturier, le plus grand pays en terme de commerce de biens, le deuxième plus grand pays consommateur de marchandises et le deuxième plus grand pays receveur de capitaux étrangers. La réserve de devises de Chine se classent au premier rang mondial depuis de nombreuses années.

Au cours des 70 dernières années, le niveau de vie de la population chinoise s’est considérablement amélioré. Le revenu national brut par habitant (autrement dit le revenu par tête) est passé d’environ 70 dollars en 1949 à 9 470 dollars en 2018. 740 millions de personnes en Chine sont sorties de la pauvreté, ce qui est une sortie de pauvreté globale du plus grand contingent de la population du monde. L'espérance de vie des résidents est passée de 35 ans au début de la fondation de la Chine nouvelle à 77 ans actuellement. Le niveau de vie de 1,3 milliard d’habitants a augmenté de façon spectaculaire, formant le groupe le plus important au monde de pays à revenu intermédiaire de plus de 400 millions de personnes. Le développement de l’économie nationale apporte au peuple chinois de plus en plus de sentiments d’acquisition et de bonheur.

Au cours des 70 dernières années, Les recherches scientifiques et technologiques en Chine ont connu un essor fulgurant. Le niveau d'éducation des citoyens n'a cessé de s'améliorer: d’un taux d'analphabétisme de 80% en 1949, on est arrivé à un taux de consolidation de la scolarité obligatoire de 94,2% en 2018, tandis que le taux brut de scolarisation dans l'enseignement supérieur a atteint 48,1% , soit un niveau supérieur à la moyenne des pays à revenu élevé. La Chine est devenue le deuxième plus grand pays du monde en terme d’investissements dans la R&D, et le nombre total de personnel en R&D et de demandes de brevets d'invention en Chine se classe au premier rang mondial pendant de nombreuses années consécutives. La Chine a obtenu des résultats significatifs dans de nombreux domaines, tels que les vols spatiaux habités, l'exploration lunaire, le big data, l'informatique en nuage, l'intelligence artificielle, etc. Le plus grand réseau mobile haut débit au monde est pratiquement achevé.

Au cours des 70 dernières années, la grande cause de la réunification de la Chine n’a cessé de progresser. Depuis le retour de Hong Kong à la mère patrie en 1997, la pratique « un pays, deux systèmes » a donné des résultats remarquables. La stabilité est la base du développement. A l’heure actuelle, il est réclamé par la grande majorité de la population à Hong Kong d’endiguer les émeutes et rétablir l’ordre, cela est aussi dans l’intérêt global des investisseurs étrangers et de la communauté internationale. Nous sommes convaincus que, avec le soutien de toutes les parties concernées, l’ordre public va être rétabli au plus vite à Hong Kong, et le principe « un pays, deux systèmes » va obtenir de plus grands succès.

Au cours des 70 dernières années, la Chine a apporté une contribution majeure à la paix et au développment dans le monde. La Chine s'en tient fermement au développement pacifique et à la stratégie d'ouverture et gagnant-gagnant, en apportant des conceptions et des solutions chinoises au monde. La Chine est déterminé à s’ouvrir davantage vers l’extérieur et à partager avec le monde entier les opportunités générées par son développement. Depuis le lancement de l’initiative “la Ceinture et la Route” par le Président chinois Xi Jinping il y a 6 ans, plus de 160 pays ou régions et organisations internationales s’en font échos, dont un nombre important de pays africains. Et lors du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (soit FOCAC), la Chine et l’Afrique sont parvenues à beaucoup de consensus et une série de réalisations historiques importantes. La Chine et l’Afrique vont travailler ensemble pour la concrétisation des acquis du Sommet de Beijing, pour la construction conjointe de “la Ceinture et la Route”, afin de promouvoir le développement de la coopération sino-africaine à un niveau plus élevé et une dimension plus profonde, et construire une communauté de destin encore plus solide.

Les expériences du développement de 70 ans nous montrent que le destin dépend de la voie qu’on choisit. Les chaussures ne conviennent pas, seuls les pieds savent. Les réalisations brillantes de la Chine ne tombent pas du ciel. Elles dépendent des efforts autonomes et du travail acharné du peuple chinois, de la voie socialiste aux caractéristiques chinoises correspondant aux conditions nationales que la Chine a trouvé. Bien qu’il existe encore beaucoup de difficultés sur la route d’avancement, la Chine suivra fermement cette voie. Le rythme de la population chinoise pour réaliser le renouveau de la nation chinoise est imparable. Le développement de la Chine bénéficie du monde, et apportera une plus grande contribution à la promotion du développement du monde.

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Le développement de la Chine offre aussi continuellement de nouvelles opportunités aux relations sino-malgasy. Depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar en 1972, la coopération amicale et mutuellement bénéfique dans les domaines de la politique, de l’économie, de l’éducation, de la santé, de la culture et des sports a considérablement progressé. Nos deux pays ont établi un partenariat de coopération globale. La partie chinoise a construit plusieurs projets d'infrastructure à Madagascar, notamment la route RN2, le Palais national de la Culture et des Sports de Mahamasina, le Centre de Conférence international Ivato, des écoles, des hôpitaux, etc., au bénéfice de la population de Madagasacar. La Chine reste le premier partenaire commercial, le premier fournisseur d’importation et le quatrième destinataire d’exportation de Madagascar pendant de nombreuses années consécutives. En 2018, le volume des échanges commerciaux a atteint 1,21 milliards de dollars, soit une augmentation de plus de 100 fois depuis l’établissement des relations diplomatiques des deux pays.

Depuis le début de cette année, les relations sino-malagasy maintiennent une bonne dynamique de développement, les coopérations et échanges dans divers domaines sont florissants.

Sur le plan politique, les deux pays entretiennent des contacts étroits. Le Président chinois Xi Jinping a accrédité un envoyé spécial à la cérémonie d’investiture du Président Andry Rajoelina. De nombreux ministres malagasy se sont rendus en Chine pour assister successivement à la Réunion des Coordinateurs sur la Concrétisation des Acquis du Sommet de Beijing du FOCAC, au Forum sino-africain sur la Paix et la Sécurité, et à la Foire économique et commerciale sino-africaine.

Sur le plan économique, les coopérations pragmatiques ont réalisé des progrès globaux. 5 grands projets d’aide chinoise comme la RN5A, la voie rapide reliant le Port Toamasina et la RN2, la Route des oeufs, la voie rapide reliant l’aéroport d’Ivato et le boulevard de l’Europe, les forages des 200 puits dans le sud ont connu de bons avancements, le projet d’accès à la télévision par satellite dans 500 villages s’est achevé, ces projets sont bénéfiques pour les régions concernées et répondent aux besoins de la population. À l’heure où la Chine mets en synergie l’initiative “la Ceinture et la Route” et la stratégie de développement de Madagascar, les coopérations en infrastructures entre nos deux pays s'étendent plus largement et produiront des résultats encore plus fructueux.

Sur le plan de la santé, la coopération est profondément enracinée dans le coeur des gens. L’équipe médicale chinoise est très appréciée par la population malagasy, pour sa bienveillance et pour sa compétence médicale. Le 22e groupe de membres de l'équipe médicale continue de fournir des services médicaux dans 4 hôpitaux de Madagascar, et le Ministre des Affaires étrangères malagasy de l’époque a spécialement remis une distinction honorifique au 21e groupe de membres de l'équipe médicale chinoise pour leur contribution à l'amélioration de l'accès aux soins médicaux de la population malgasy lors de sa visite à Beijing.La Chine a offert à Madagacar un don de matériels médicaux. Les deux parties sont signé tout récemment un accord de coopération sur l’établissement du Centre de Médecine chinoise à Madagascar pour renforcer la coopération dans le domaine de la santé publique.

Dans le domaine sportif, la Chine a remis à Madagascar des matériels du Projet d’Assistance de la Coopération technique du Sport, et a invité 60 sportifs malagasy talentueux à effectuer un entraînement sportive en Chine.

Dans le domaine d’éducation, les échanges se sont approfondis. La Chine a invité des élèves malagasy polytechniques pour participer au concours mondial des compétences professionnelles dans le cadre de «la Ceinture et la Route» et a fait un don de matériels de l’enseignement technique et de la formation professionnelle à la partie malagasy. La Chine a fourni aux étudiants malagasy des bourses pour étudier en Chine et a invité des spécialistes à participer aux divers séminaires en Chine. Jusqu’à cette année, plus de 2000 Malagasy ont bénéficié des stages dans toutes les filières en Chine et plus de 700 étudiants malagasy au total ont pu faire des études avec la bourse du Gouvernement chinois.

Dans le domaine culturel, l’Ambassade de Chine a organisé le Festival du Cinéma chinois, la Journée culturelle chinoise, l’exposition des photos sur les relations sino-malagasy et d’autres activités. Les groupes artistiques chinois et malagasy ont effectué un échange de visite au courant de l’année et donné chacun un spectacle folklorique formidable dans le pays de l’autre. Aujourd’hui, le groupe malagasy Rakoto Frah Junior qui a donné en mai dernier une représentation en Chine est aussi parmi nous, je tiens à leur souhaiter une chaleureuse bienvenue, leurs performances uniques de tout à l’heure nous ont laissé de merveilleux souvenirs.

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Madagascar est une perle de l'Océan indien, avec une condition naturelle favorable, un peuple travailleur et intelligent, elle est dotée d’un potentiel de développement énorme. À l’heure actuelle, dirigé par le Président Andry Rajoelina, en concrétisant l’Initiative Emergence Madagascar, le pays devrait s’engager sur la voie du développement rapide. La Chine accorde toujours une grande importance aux relations avec Madagascar, et accompagne fermement le développement de Madagascar. La Chine reste fidèle au principe de sincérité, de résultats réels, d’amitié et de bonne foi et à la vision de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés. Elle respecte les principes d'égalité et d'avantages réciproques, n’intervient pas dans les affaires intérieures de Madagascar et n’assortit son aide d’aucune condition politique préalable. La Chine est prête à mettre en synergie la construction conjointe de “la Ceinture et la Route”, la concrétisation des acquis du Sommet de Beijing du FOCAC et de l’Initiative Emergence Madagascar, pour approfondir la coopération amicale mutuellement bénéfique, pour construire une communauté de destin et créer un avenir encore meilleur pour les relations sino-malagasy.

Pour terminer, je me permets de vous proposer un toast,

à la 70e anniversaire de la République populaire de Chine,

à la prospérité de Madagascar et la Chine, au bonheur de nos deux peuples,

et à la santé de tous les invités et amis ici présents!

Vive l'amitié sino-malagasy!

Recommander à:   
Imprimer