Discours de S.E.Mme l'Ambassadeur YANG Xiaorong à la Réception offerte à l'occasion de la Fête nationale de Chine
2018/10/01

(le 1er octobre 2018,Antananarivo)

 

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

 

Manao ahoana tompoko!

Nous sommes très heureux de vous avoir avec nous aujourd'hui ici à l'Ambassade, pour fêter ensemble le 69e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Au nom de l'Ambassade de Chine et en mon nom personnel, je tiens à vous souhaiter une chaleureuse bienvenue. Je voudrais également adresser mes salutations cordiales et meilleurs vœux aux ressortissants chinois à Madagascar, ainsi que mes sincères remerciements à tous les amis qui soutiennent le développement de la Chine et qui s'intéressent aux relations d'amitié sino-malagasy.

Cette année marque en même temps le 69e anniversaire de la fondation de la nouvelle Chine et le 40e anniversaire du lancement de la politique de réforme et d'ouverture en Chine. Au cours des dernières décennies, sous la direction du Parti communiste chinois et avec l'application constante de la politique de réforme et d'ouverture, le peuple chinois a réalisé des progrès historiques importants en avançant avec le temps. Malgré les différentes tendances mondiales, la Chine porte toujours haut levé l'étendard de la paix et du développement, et poursuit fermement la voie de coopération gagnant-gagnant. Elle souhaite travailler en synergie avec tous les peuples pour défendre une économie mondiale ouverte, soutenir le système commercial multilatéral, mener une coopération internationale pour la construction de « la Ceinture et la Route », dans l'optique de développer des partenariats d'amitié et de coopération, pour construire ensemble une communauté de destin pour l'humanité.

En septembre dernier, le Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine s'est tenu avec succès en Chine, avec la participation des 40 Présidents et 10 Premiers ministres des pays africains, ainsi que du Président de la Commission de l'Union africaine. Lors de ce Sommet, la Chine et l'Afrique ont abouti à une série de résultats importants, et sont convenues de construire une communauté de destin encore plus solide par le renforcement de la coopération gagnant-gagnant et la mise en oeuvre des « Huit initiatives majeures », couvrant les domaines suivants : la promotion industrielle, la connectivité des infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, les échanges humains et culturels, la paix et la sécurité. En fixant la direction du développement du partenariat de coopération stratégique globale entre la Chine et l'Afrique, ce sommet consolide encore davantage la volonté et la confiance des deux parties pour mener une coopération dans tous les domaines, de façon plus élargie, plus approfondie, et à un niveau encore plus élevé.

Dans son discours liminaire à la Cérémonie d'ouverture du Sommet de Beijing, le Président chinois XI Jinping a souligné que la Chine est toujours fidèle aux principes de « sincérité, résultats effectifs, amitié et bonne foi » et de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés, poursuit toujours la pratique des « cinq non » dans nos relations avec l'Afrique, à savoir : ne pas s'ingérer dans la recherche par les pays africains d'une voie de développement adaptée à leurs conditions nationales, ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures africaines, ne pas imposer notre volonté à l'Afrique, ne pas assortir nos aides à l'Afrique de condition politique quelconque, et ne pas poursuivre des intérêts politiques égoïstes dans notre coopération en matière d'investissement et de financement avec l'Afrique. Tels sont les principes et politiques auxquels la Chine se conforme depuis toujours à Madagascar. Nous espérons ainsi que l'élection présidentielle de Madagascar, prévue pour la fin de l'année en cours, se déroulera dans la paix et dans le respect de la Constitution et des lois en vigueur. La Chine ne s'ingère pas dans les élections malagasy ou d'autres affaires intérieures de ce pays. Nous respectons les choix du peuple malagasy et nous sommes convaincus que Madagascar trouvera une voie de développment adaptée à ses conditions nationales, afin de réaliser la stabilité durable et le redressement du pays.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Depuis l'établissement des relations diplomatiques sino-malagasy il y a 46 ans, la coopération d'amitié et de bénéfices mutuels entre la Chine et Madagascar a connu un grand progrès et obtenu des résultats abondants avec les efforts conjugués des deux parties, et surtout orientée et impulsée par le Forum sur la coopération sino-africaine. La confiance mutuelle entre nos deux pays sur le plan politique n'a cessé de s'approfondir, des échanges de haut niveau se multiplient de plus en plus. Nos deux parties se sont prêté mutuellement compréhension et soutien à l'égard de nos intérêts vitaux et préoccupations majeures.

La coopération économique et commerciale s'est élargie sans cesse. Depuis plusieurs années consécutives, la Chine est le premier pays partenaire commercial, la première source d'importation de Madagascar et la 4e destination des exportations malagasy. En 2017, le montant total des échanges bilatéraux a atteint 1,23 milliards de dollars US, avec une augmentation de 11,82% par rapport à l'année précédente.

Les échanges culturels et humains sino-malagasy sont remarquables, dont témoigne l'essor des Instituts Confucius et des Classes Confucius à Madagascar. Chaque année, la Chine organise des séminaires et formations en faveur des participants malagasy, en vue de former pour Madagascar des techniciens et professionnels des secteurs tels que l'industrie, l'agriculture, le commerce, la protection de l'environnement, l'éducation, la santé, la presse, le sport, la justice et la police, etc. 

La coopération sino-malagasy en matière du développement humain n'a cessé d'approfondir. Pendant ces décennies, les médecins chinois travaillent chaque jour à Madagascar avec dévouement et persévérance, pour sauver des vies et soigner des patients malagasy. L'année dernière, quand Madagascar subit une vaste flambée épidémique de peste, la Chine a envoyé en urgence une mission médicale chinoise à Madagascar pour aider à la lutte contre la peste, en lui octroyant des dons d'équipements et de matériels médicaux. Une série de projets bénéfiques au peuple local sont mises en œuvre activement, citons par exemple l'« Action lumière », la Route des œufs, les forages de puits dans le Sud de Madagascar.

En tant que première grande île de l'Afrique, Madagascar est une perle de l'Océan indien. Belle, dynamique, riche en ressources, ayant une population intelligente et travailleuse, Madagascar a un potentiel de développement illimité et un avenir plein d'espoir. Sous la direction et l'impulsion des relations d'amitié sino-africaines, la Chine souhaite œuvrer de concert avec Madagascar pour saisir les grandes opportunités qu'offrent la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing du FOCAC, et la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », dans le but de réaliser de grands exploits dans notre coopération amicale. La Chine est prête à approfondir la coopération avec Madagascar main dans la main, pour promouvoir le développement de nos deux pays, améliorer le bien-être de nos deux peuples, en vue de créer un plus bel avenir pour l'amitié sino-malagasy.

Merci de votre aimable attention.

Misaotra tompoko !

 

Mesdames et Messieurs, Je vous invite à lever vos verres,

Au 69e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine,

À la prospérité de nos deux pays et au bonheur de nos deux peuples,

À la santé et le succès dans la vie professionnelle de tous les invités ici présents !

 

Recommander à:   
Imprimer