Salon des Médias de l'Ambassade de Chine: Acquis de coopération sino-africaine depuis le Sommet de Johannesburg 2015 du Forum sur la Coopération sino-africaine
驻马达加斯加使馆
2018/09/21

En 2000, la Chine et des pays africains ont initié le Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA/FOCAC), un mécanisme de dialogue et de coopération pratique. Le forum regroupe aujourd'hui 55 membres, parmi lesquels la Chine, 53 pays africains ayant des relations diplomatiques avec la Chine, et la Commission de l'Union Africaine.

Depuis la tenue du Sommet de Johannesburg du FCSA en 2015, la coopération amicale entre la Chine et l'Afrique a connu un grand progrès. Le Président chinois XI Jinping a annoncé lors du Sommet de Johannesburg, la mise en œuvre de 10 Programmes de Coopération avec l'Afrique, pour promouvoir l'approfondissement de la coopération sino-africaine dans les domaines politique, économique, commercial, culturel, éducatif, sanitaire, environnemental, sécuritaire et de la réduction de pauvreté, etc.

I. La coopération économique et commerciale entre la Chine et l'Afrique a avancé à grandes enjambées. La Chine est le premier partenaire commercial de l'Afrique depuis neuf années consécutives, dont le volume des échanges commerciaux sino-africains a atteint 170 milliards de dollars en 2017. Le stock d'investissements chinois en Afrique s'élève aujourd'hui à 100 milliards de dollards. La Chine s'engage à promouvoir l'infrastructure, l'industrialisation et la modernisation agricole en Afrique. Durant ces trois dernières années, 180 projets d'infrastructure en matière de transport, d'électricité et de télécommunication ont été achevés ou sont en cours d'exécution, plus de 100 projets d'enrichissement par l'agriculture et projets de recherche agronomique sont réalisés, en créant des centres de première transformation agricole, centres de pisciculture et centres de recherche agronomique.

II. Les échanges culturels et humains sino-africains se sont élargis sans cesse. La Chine a mis en œuvre 23 projets de centres régionaux d'éducation professionnelle et d'instituts de renforcement des capacités, a formé en Afrique 150 000 techniciens africains de différentes catégories, et a fourni à la partie africaine quelque 30 000 places de formation en Chine.

On enregistre chaque année près de deux millions de déplacements entre la Chine et l'Afrique, et le nombre de jumelages entre les collectivités locales chinoises et africaines s'élève à 133. La Chine a ouvert plus de 80 Instituts et Classes Confucius dans 41 pays africains, et 27 pays africains ont des correspondants de presse en Chine. Rien qu'en 2017, les deux parties ont organisé une centaine de manifestations et plus de 200 projets de coopération dans les domaines culturel et humain.

III. La coopération sino-africaine dans le domaine de santé publique porte beaucoup de fruits. La Chine a envoyé près de 1000 professionnels de santé au 43 pays africains, dont une trentaine de médecins chinois dans quatre hôpitaux malagasy chaque année. Au cours des trois dernières années, la Chine a réalisé en Afrique plus de 40 projets pilotes de coopération entre des hôpitaux chinois et africains, a formé 2 200 personnes de santé et de protection sociale pour les pays africains, et leur a fourni un grand nombre de médicaments et de matériels médicaux. La Chine a également dépêché en urgence des experts médicaux en Afrique pour aider à la lutte contre des épidémies.

IV. La Chine accorde une grande importance à la réduction de pauvreté et la protection de l'environnement en Afrique. Depuis trois ans, la partie chinoise a pris des dispositions pour réaliser environ 150 projets, tel que le forage des puits, pour améliorer le bien-être social et réduire la pauvreté. Plus de 50 projets d'énergies propres et de protection de l'environnement ont été exécutés, par exemple la production d'électricité solaire.

V. La Chine et l'Afrique ont travaillé en étroite coopération dans les affaires internationales et régionales. Actuellement, plus de 20 000 Casques bleus chinois sont déployés dans cinq opérations onusiennes de maintien de la paix en Afrique, ce qui fait de la Chine le premier contributeur de contingents aux opérations de maintien de la paix de l'ONU parmi les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité. De l'année 2015 à 2020, la Chine fournit et fournira une assistance militaire sans contrepartie de 100 millions de dollars à l'Union africaine pour soutenir la mise en place en Afrique d'une force permanente d'une capacité de réaction rapide aux crises.

 

 

Recommander à:   
Imprimer