Wang Yi : La lutte contre le terrorisme doit s'attaquer à la fois aux symptômes et aux causes profondes avec persévérance, l'approche sélective et le « deux poids deux mesures » sont inacceptables
2021/09/13

Le 12 septembre 2021, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu à Phnom Penh avec le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Cambodge Prak Sokhonn, avant de rencontrer ensemble la presse. Un journaliste a posé la question suivante : 20 ans après l'effondrement des tours jumelles à cause des attaques terroristes à New York, aux États-Unis, le terrorisme représente toujours un défi sérieux à la paix et au développement du monde. Comment la Chine voit-elle la situation actuelle de la lutte internationale contre le terrorisme ?

Wang Yi : 20 ans se sont écoulés depuis les attentats du 11-septembre qui avaient bouleversé le monde entier. Je tiens tout d'abord à exprimer une fois de plus mes profondes condoléances aux victimes qui ont perdu leur précieuse vie dans cette catastrophe.

Le terrorisme est un ennemi commun de l'humanité, et ne connaît pas de frontière et de race. Il n'y a pas de bon terrorisme et de mauvais terrorisme. Il faut combattre résolument le terrorisme malgré sa forme, son temps et le lieu de son apparition. Les pratiques des 20 dernières années ont prouvé que la lutte contre le terrorisme doit s'attaquer à la fois aux symptômes et aux causes profondes avec persévérance et nécessite des efforts conjoints de la communauté internationale. Ceux qui adoptent une approche sélective à cet égard finiront par en subir les graves conséquences, et la poursuite du « deux poids deux mesures » ne se conforme pas à la loi internationale. Une lutte antiterroriste liée à des groupes ethniques et à des religions spécifiques ne fera qu'inciter à la discrimination et aux préjugés.

Dans le monde d'aujourd'hui, le fléau du terrorisme n'a toujours pas été éradiqué, l'épidémie de COVID-19 fait toujours rage, le changement climatique affiche une menace de plus en plus urgente à l'environnement, et le trafic de la drogue sévit dans tous les pays. Nous sommes confrontés à des défis mondiaux croissants, qui demandent d'engager une réponse mondiale d'urgence. La communauté internationale doit travailler ensemble plus que jamais pour surmonter ensemble les difficultés. Le monde est un village planétaire et l'humanité vit dans une communauté d'avenir partagé. Au moment où tous les pays ont le plus grand besoin de la solidarité et de la coopération, prôner la division est une tentative consistant à inverser le cours de l'histoire, provoquer la confrontation va à l'encontre de la tendance de l'époque, et médiatiser une « nouvelle guerre froide » aboutira sûrement à des échecs plusieurs fois répétés. Le bon choix est que tous les pays du monde conjuguent leurs efforts pour défendre le système international centré sur les Nations Unies, sauvegarder l'ordre international basé sur le droit international, pratiquer un véritable multilatéralisme et surmonter toutes sortes de défis mondiaux afin de créer un meilleur avenir pour la société humaine.

Recommander à:   
Imprimer