Wang Yi s'entretient par téléphone avec le Ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi
2021/04/05

Le 5 avril 2021, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu un entretien téléphonique avec son homologue japonais Toshimitsu Motegi.

M. Wang a indiqué que face à la situation internationale complexe, la Chine et le Japon, pays voisins et respectivement deuxième et troisième économies du monde, devaient suivre le courant de l’époque et la tendance internationale, se respecter, se faire confiance mutuellement, mener une coopération mutuellement bénéfique et jouer ensemble un rôle positif dans la cause de la paix et du développement de la région et du monde entier. Les deux parties sont appelées à chérir et à préserver la situation globale durement gagnée des relations sino-japonaises marquée par l’amélioration et le développement, appliquer et mettre en œuvre fermement le consensus important atteint par le Président Xi Jinping et le Premier Ministre japonais Yoshihide Suga lors de leur entretien téléphonique l’année dernière, respecter scrupuleusement les principes et les esprits établis dans les quatre documents politiques sino-japonais, empêcher les relations bilatérales de basculer, de stagner ou de régresser, et s’abstenir de s’impliquer dans le prétendu antagonisme entre grands pays. La Chine espère que le Japon, en tant que pays indépendant et souverain, appréhendera le développement de la Chine dans une optique objective et rationnelle, au lieu de se laisser influencer par les pays qui ont une opinion biaisée de la Chine. Le Japon est allié des États-Unis, dans le même temps, la Chine et le Japon ont signé le Traité de paix et d’amitié, et le Japon a l’obligation de respecter ce traité. La Chine entend travailler avec le Japon pour promouvoir constamment la coopération pragmatique, se soutenir mutuellement dans l’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo et des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing, profiter de l’occasion de l’Année de la promotion des échanges culturels et sportifs Chine-Japon en 2021-2022 et du 50e anniversaire de la normalisation de leurs relations diplomatiques en 2022 pour améliorer les sentiments des deux peuples l’un envers l’autre, et amener une relation sino-japonaise stable et saine dans les 50 prochaines années.

Toshimitsu Motegi a souligné que le Japon et la Chine étaient des voisins proches, et que le développement stable et régulier des relations bilatérales était d’une grande importance non seulement pour les deux pays, mais aussi pour la région et pour le monde en général. L’alliance Japon-États-Unis ne vise aucun pays tiers, la partie japonaise attache une grande importance aux relations avec la Chine et reste déterminée à assurer le développement régulier des relations bilatérales Japon-Chine. La partie japonaise est prête à maintenir la communication avec la Chine, à renforcer leur dialogue, à accroître la confiance mutuelle, à gérer adéquatement les divergences, et à créer ensemble une bonne ambiance pour le 50e anniversaire de la normalisation de leurs relations diplomatiques. Le Japon est disposé à renforcer les échanges et la coopération avec la Chine dans divers domaines et à maintenir une communication avec elle pour se soutenir mutuellement dans l’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo et des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing.

M. Wang a exposé la position de principe de la Chine sur des questions telles que les îles Diaoyu et la Mer de Chine méridionale, exprimé son opposition aux actes japonais consistant à s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine telles que celles liées au Xinjiang et à Hong Kong, et exhorté la partie japonaise à se conformer aux normes fondamentales régissant les relations internationales, à respecter véritablement les affaires intérieures de la Chine en tant que voisin proche et à s’abstenir de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur des questions internationales et régionales telles que la coopération régionale, le changement climatique et la situation au Myanmar.

Recommander à:   
Imprimer