Wang Yi parle du consensus en cinq points entre la Chine et la Malaisie
2021/04/01

Le 1er avril 2021, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre malaisien des Affaires étrangères Hishammuddin Hussein se sont entretenus et ont rencontré ensemble la presse à Nanping, dans le Fujian.

Wang Yi a déclaré que la Chine et la Malaisie étaient de bons voisins entretenant une amitié millénaire, de bons partenaires dans la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » et de bons frères dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19. Les relations entre les deux pays ne cessent de se développer et leur coopération aura des perspectives prometteuses. Les Ministres des Affaires étrangères de la Chine et de la Malaisie se sont concertés sur la promotion des relations sino-malaisiennes dans toutes leurs dimensions et la coopération pragmatique bilatérale dans la période post-épidémique et en ont fait le bilan, et ont mené une communication approfondie sur la situation régionale et internationale. Les deux parties sont parvenues à un consensus en cinq points :

Premièrement, lancer les travaux du Comité de haut niveau pour la coopération Chine-Malaisie et planifier la promotion de la coopération bilatérale dans la période post-épidémique. C'est à la fois la réalisation la plus importante de cette visite et le dernier progrès dans les relations sino-malaisiennes. Grâce aux efforts conjoints de la Chine, de la Malaisie et d'autres pays de la région, la région a enregistré des réalisations importantes en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie et s'engage dans la nouvelle marche vers un redressement et un développement dans l'ère post-épidémique. Face à la nouvelle situation et aux nouvelles tâches, la Chine et la Malaisie doivent prendre un bon départ. Les deux Ministres des Affaires étrangères ont signé un mémorandum d'entente et dirigeront conjointement ce mécanisme majeur afin de redoubler d'efforts pour repartir. Les deux pays doivent profiter de l'occasion de la création d'une nouvelle dynamique de développement par la Chine et de la promotion de la reprise économique globale de la Malaisie pour renforcer davantage la synergie de leurs stratégies de développement et mener une coopération de qualité dans le cadre de « la Ceinture et la Route », afin de saisir les opportunités de développement dans la période post-épidémique, de ramener, de manière accélérée, le développement économique et social respectif à la normale et de contribuer à un développement meilleur et plus rapide des deux pays et de la région.

Deuxièmement, continuer à approfondir la coopération vaccinale. Les vaccins sont devenus une arme puissante pour vaincre finalement la COVID-19 et un point important de la coopération antiépidémique internationale dans la prochaine étape. À mesure que des produits semi-finis de vaccins chinois arrivent successivement à Kuala Lumpur, la Malaisie deviendra le deuxième pays de la région à coopérer avec la Chine dans l'embouteillage des vaccins après l'Indonésie. Cela signifie que la coopération vaccinale sino-malaisienne est entrée dans une nouvelle étape et a été portée à un nouveau niveau. La coopération vaccinale entre la Chine et la Malaisie profitera à davantage de populations de la région et améliorera effectivement l'accessibilité et l'abordabilité des vaccins, et aidera à rejeter le « nationalisme vaccinal » par des actions concrètes. Les deux parties sont également disposées à accélérer la mise en place d'une « voie rapide » pour les échanges de personnels et à discuter du lancement de la reconnaissance mutuelle des codes de santé en vue d'une mobilité humaine plus large et plus efficace, de sorte que les échanges entre les deux peuples redeviennent réguliers.

Troisièmement, continuer à promouvoir la coopération régionale. Cette année marque le 30e anniversaire de l'établissement du partenariat de dialogue entre la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). La Chine et la Malaisie travailleront de concert avec les autres pays de l'ASEAN pour mener à bien les activités commémoratives et forger un partenariat stratégique à un niveau plus élevé. Nous devons promouvoir l'entrée en vigueur et la mise en œuvre de l'Accord de partenariat économique régional global (RCEP) dans les meilleurs délais afin de libérer les dividendes du libre-échange et de l'intégration économique régionaux. La Chine soutient fermement la position centrale de l'ASEAN et est prête à travailler avec tous les pays membres de l'ASEAN, y compris la Malaisie, pour préserver le multilatéralisme aux caractéristiques de l'Asie de l'Est, maintenir une structure mature de coopération régionale et promouvoir un développement durable et commun des pays d'Asie de l'Est.

Quatrièmement, préserver conjointement la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale. En tant que pays côtiers importants de la Mer de Chine méridionale, la Chine et la Malaisie sont convenues de renforcer le dialogue et la coopération maritimes et de gérer adéquatement les divergences. Nous devons continuer de garder notre détermination, éliminer les perturbations, appliquer pleinement la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer de Chine méridionale et créer des conditions dans le contexte épidémique pour faire avancer les consultations en face à face sur le Code de conduite en Mer de Chine méridionale à travers des moyens flexibles. Les deux parties sont convenues de formuler dès que possible un « Code » substantiel, efficace et conforme au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, afin de mieux préserver la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale.

Cinquièmement, soutenir le multilatéralisme et s'opposer à l'unilatéralisme, soutenir l'égalité souveraine et s'opposer à l'ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays, ainsi que construire des relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l'équité, la justice, la coopération et le gagnant-gagnant. La COVID-19 prouve une fois de plus que les pays du monde partagent heurs et malheurs. Tous les pays doivent abandonner la mentalité du jeu à somme nulle et les préjugés idéologiques, adhérer à l'esprit d'ouverture, de tolérance et d'égalité et travailler main dans la main pour relever les risques et défis communs auxquels est confrontée la société humaine. En tant que pays en développement et économies émergentes importants de la région, la Chine et la Malaisie sont disposées à travailler avec les pays de la région et le reste du monde pour défendre le véritable multilatéralisme, faire respecter l'équité et la justice internationales et promouvoir la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.

Recommander à:   
Imprimer