Wang Yi s'entretient avec la Ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi
2021/01/14

Le 13 janvier 2021, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu un entretien avec la Ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi à Jakarta.

M. Wang a d'abord présenté ses condoléances et sa sympathie pour le récent crash d'un avion de ligne indonésien. Notant que l'année 2020 marquait le 70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'Indonésie, M. Wang a déclaré que les Chefs d'État des deux pays étaient parvenus à un important consensus sur la lutte conjointe contre l'épidémie et l'approfondissement de la coopération bilatérale, ce qui a fourni une orientation stratégique pour le développement des relations bilatérales. Les relations Chine-Indonésie ont surmonté l'épreuve de la pandémie en créant de nouvelles dynamiques et en ouvrant de nouvelles perspectives. La Chine entend renforcer la communication stratégique et les échanges à tous les niveaux avec l'Indonésie et approfondir la coopération bilatérale dans divers secteurs dans la période post-COVID-19 afin d'injecter une énergie positive dans la paix, la stabilité et le développement régionaux et mondiaux.

M. Wang a déclaré que la coopération vaccinale était devenue un nouveau temps fort dans les relations bilatérales, reflétant l'amitié fraternelle entre les peuples des deux pays. Les deux parties doivent approfondir la synergie entre l'Initiative « la Ceinture et la Route » et la vision « Pivot maritime global », mener à bien des projets phares tels que le chemin de fer à grande vitesse Jakarta-Bandung, et faire avancer activement la construction du Corridor économique global régional afin de contribuer au processus d'industrialisation de l'Indonésie. La Chine est prête à importer davantage de produits indonésiens de qualité qui répondent aux besoins du marché, afin que l'Indonésie profite davantage des opportunités de développement offertes par la Chine. En tant que représentants des économies émergentes, les deux pays doivent saisir la cadence de la 4e révolution industrielle, renforcer la coopération dans les domaines de la 5G, de l'intelligence artificielle, des mégadonnées, de l'informatique en nuage et d'autres domaines pour promouvoir une croissance économique durable des pays en développement.

M. Wang a affirmé que la Chine était disposée à travailler avec l'Indonésie pour accroître la confiance mutuelle, renforcer la coopération, gérer adéquatement la situation et maintenir conjointement la paix et la stabilité en Mer de Chine méridionale, de sorte que la Mer de Chine méridionale devienne véritablement une mer de paix, d'amitié et de coopération. La partie chinoise est disposée à faire avancer activement les consultations sur le Code de conduite en Mer de Chine méridionale avec les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et à envoyer un signal clair selon lequel les deux parties ont la sagesse et la capacité de résoudre les questions dans la région.

M. Wang a dit que cette année marquait le 30e anniversaire de l'établissement du partenariat de dialogue Chine-ASEAN. La partie chinoise est prête à profiter de cette occasion pour élever le niveau des relations Chine-ASEAN, créer un partenariat sur l'économie bleue, promouvoir une mise en œuvre rapide du Partenariat économique régional global (RCEP), et discuter de l'établissement d'un partenariat économique global plus étroit entre les deux parties afin de favoriser l'amélioration de la qualité et la montée en gamme de leur coopération. Lorsque l'Indonésie a siégé en tant que membre non permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies en 2020, les deux pays avaient mené une coopération fructueuse. La Chine soutient la présidence indonésienne du G20 en 2022, et entend renforcer la communication et la coordination avec l'Indonésie pour améliorer la gouvernance mondiale et promouvoir l'évolution de la mondialisation vers un développement plus ouvert, gagnant-gagnant et bénéfique pour tous, démontrant ainsi le sens des responsabilités des grands pays en développement.

Mme Retno Marsudi a déclaré que son pays était disposé à approfondir davantage le partenariat stratégique global avec la Chine sur la base du développement des relations bilatérales au cours des 70 dernières années. Mme Marsudi a proposé que les deux parties engagent des consultations sur des plans d'action afin de parvenir à un consensus dans les plus brefs délais. L'Indonésie remercie la Chine de lui avoir accordé soutien et aide dans sa lutte contre la pandémie de COVID-19, et espère continuer de promouvoir la coopération avec la partie chinoise dans la production de vaccins et de médicaments traditionnels afin d'améliorer le système de santé et de renforcer les capacités industrielles du pays. L'Indonésie souhaite créer avec la Chine un groupe de travail sur le commerce pour faciliter ses exportations de produits agricoles vers la Chine, et espère que les entreprises chinoises augmentent leurs investissements dans le pays. La partie indonésienne est disposée à renforcer la synergie entre la vision « Pivot maritime global » et l'Initiative « la Ceinture et la Route », et approfondir les échanges et la coopération entre les deux pays dans des domaines tels que la sécurité de navigation, la protection de l'environnement ainsi que la recherche et le sauvetage maritimes. Mme Marsudi a remercié la Chine pour son soutien énergique pendant le mandat de l'Indonésie en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Elle a dit espérer que les deux parties renforceraient leur coopération dans la lutte contre le terrorisme, dans la préservation des droits des femmes, de la paix et de la sécurité, ainsi que de la sécurité mondiale des données, et dans d'autres domaines. L'Indonésie souhaite que la paix et la stabilité soient préservées en Mer de Chine méridionale de façon à en faire une mer de paix et de stabilité.

Les deux parties ont également eu un échange de vues de façon approfondie sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun. À l'issue de l'entretien, les deux parties ont assisté à la signature de documents de coopération entre les deux pays.

Recommander à:   
Imprimer