Wang Yi : La « stratégie indo-pacifique » des États-Unis porte atteinte aux perspectives de paix et de développement de l'Asie de l'Est
2020/10/13

Le 13 octobre 2020, heure locale, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre malaisien des Affaires étrangères Hishammuddin Hussein ont tenu une conférence conjointe à Kuala Lumpur. Un journaliste a demandé l’opinion de la Chine concernant l’impact de la « stratégie indo-pacifique » des États-Unis sur la coopération en Asie de l’Est.

M. Wang a déclaré que l’Asie de l’Est est aujourd’hui la région la plus dynamique du monde et sera également l’économie la plus prometteuse dans le futur en matière de développement. Le succès de cette région au cours des années écoulées s’explique par son attachement aux valeurs asiatiques caractérisées par la solidarité et la coopération, par son adhésion à la tendance de la mondialisation, par sa poursuite de la voie juste du multilatéralisme et par son respect de l’architecture de coopération régionale centrée sur l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Face aux changements majeurs jamais connus depuis un siècle et à l’épidémie de COVID-19 qui sévit à l’échelle internationale, nous devons toujours rester fidèles à ces valeurs et modèles de coopération qui ont été éprouvés comme étant efficaces au fil du temps, afin de maintenir la paix et la stabilité durement acquises en Asie de l’Est et promouvoir le développement et la prospérité durables dans cette région.

M. Wang a indiqué que la « stratégie indo-pacifique » avancée par les États-Unis visait en fait à créer une soi-disant « nouvelle OTAN » indo-pacifique basée sur le mécanisme quadrilatéral impliquant les États-Unis, le Japon, l’Inde et l’Australie. Cette stratégie a pour objectif de prôner la mentalité démodée de la guerre froide, de promouvoir l’affrontement des blocs ainsi que la compétition géopolitique et de sauvegarder la place prédominante des États-Unis ainsi que leur système d’hégémonie. Cette stratégie agit contre l’esprit marqué par les avantages mutuels et le gagnant-gagnant au sein de la coopération en Asie de l’Est, porte un coup dur sur l’architecture de coopération régionale centrée sur l’ASEAN et nuit aux perspectives de paix et de développement de l’Asie de l’Est. Cette stratégie est en elle-même une menace gigantesque pour la sécurité. Si elle est arbitrairement mise en œuvre, cela représentera non seulement une régression de l’histoire, mais marquera aussi le début de dangers. Nous sommes convaincus que toutes les parties pourront le voir clairement et resteront vigilantes à cet égard.

M. Wang a souligné que l’avenir et le destin d’une région doivent être déterminés par son peuple. Les pays de l’Asie de l’Est ont le droit de réaliser leurs propres développement et stabilité ainsi que de poursuivre une politique étrangère indépendante. En tant que membre importante de l’Asie de l’Est, bon voisin et bon partenaire de l’ASEAN, la Chine soutient toujours fermement le développement et la revitalisation de l’ASEAN, appuie avec détermination le rôle central de l’ASEAN dans la coopération régionale et contribue avec fermeté à la paix et à la stabilité en Asie de l’Est. Nous continuerons d’appliquer une diplomatie de voisinage caractérisée par l’amitié, la sincérité, les bénéfices mutuels et l’inclusion dans le but d’apporter des contributions positives à la paix et au développement durables en Asie de l’Est.

Recommander à:   
Imprimer