La Chine et la France s'engagent à renforcer leur coopération pour apaiser les tensions sur le dossier nucléaire iranien
2019/08/09

La Chine est disposée à coopérer avec la France pour empêcher une nouvelle escalade des tensions sur le dossier nucléaire iranien, a déclaré vendredi le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, lors d'un entretien téléphonique avec Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique du président français Emmanuel Macron.

Il a exprimé à cette occasion le soutien de son pays aux efforts de médiation déployés par la France pour sortir le dossier nucléaire iranien de l'impasse, précisant que la Chine déployait également des efforts considérables pour sauver cet accord officiellement baptisé Plan d'action global conjoint (JCPOA).

Respecter le JCPOA signifie préserver le multilatéralisme, l'équité et la justice, ainsi que la sécurité et la stabilité de la région, a déclaré M. Wang, qui est par ailleurs conseiller d'Etat.

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine est prête à coopérer avec la France pour que cet accord conserve toute son autorité et sa validité, à encourager toutes les parties à faire preuve de flexibilité et, en particulier, à empêcher une nouvelle escalade des tensions, a souligné M. Wang.

De son côté, M. Bonne a informé M. Wang de la situation actuelle du dossier nucléaire iranien, tout en exprimant la volonté de renforcer la coordination et la coopération avec la Chine afin de créer des conditions permettant d'atténuer les tensions par le dialogue.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur les relations bilatérales.

Recommander à:   
Imprimer