La réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN dégage un consensus important en cinq points
2019/07/31

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a rencontré des journalistes chinois et étrangers à l'issue de la réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN, le 31 juillet 2019 à Bangkok, en Thaïlande.

Qualifiant la réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN de « fructueuse » et « bien réussie », Wang Yi a déclaré que la réunion avait dégagé un consensus important qui peut se résumer en cinq points.

Premièrement, promouvoir conjointement la construction de « la Ceinture et la Route ». Les deux parties sont parvenues à un accord sur l'articulation de l'initiative « la Ceinture et la Route » avec le « Plan directeur sur la connectivité de l'ASEAN 2025 ». Elles entameront et concluront les consultations dès que possible et soumettront le texte à la réunion des dirigeants prévue en novembre prochain. C'est un autre pas important franchi par la Chine et l'ASEAN dans son ensemble dans le cadre de la construction conjointe de haute qualité de « la Ceinture et la Route » après la signature du document de coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » respectivement par les 10 pays de l'ASEAN avec la Chine. Ceci donnera de nouvelles impulsions à la réalisation de l'interconnexion complète de la région.

Deuxièmement, créer conjointement de nouveaux points d'attrait de la coopération. Les deux parties ont convenu de faire de 2020 l'Année de la coopération en matière d'économie numérique Chine-ASEAN et d'élargir la coopération dans les domaines du commerce électronique, de l'innovation technologique, des réseaux 5G et des villes intelligentes. Nous avons également lancé la bourse d'études « Jeunes dirigeants » Chine-ASEAN et nous en ferons le projet phare des échanges culturels et humains entre la Chine et l'ASEAN. Nous avons convenu de travailler ensemble pour promouvoir le partenariat d'économie bleue Chine-ASEAN, élargir la coopération dans des domaines tels que le renforcement de l'utilisation durable des ressources marines et enrichir le contenu du partenariat stratégique Chine-ASEAN.

Troisièmement, défendre conjointement le multilatéralisme. Les deux parties ont convenu que l'adhésion au multilatéralisme était dans l'intérêt commun de la Chine et des pays de l'ASEAN. Nous continuerons à préconiser le concept d'ouverture, d'inclusion et de bénéfice réciproque dans la coopération régionale, et à nous opposer conjointement à diverses pratiques unilatérales et protectionnistes. Les deux parties appliqueront intégralement le protocole sur la mise à niveau de la Zone de libre-échange Chine-ASEAN et travailleront ensemble pour promouvoir la conclusion des négociations sur le RCEP au cours de l'année et accélérer le processus de libéralisation du commerce régional.

Quatrièmement, élaborer conjointement des règles régionales. Les Ministres des Affaires étrangères des pays de l'ASEAN et moi-même venons d'annoncer l'achèvement plus tôt que prévu de la première lecture du projet de texte unique pour les consultations sur le « Code de conduite en mer de Chine méridionale » (COC). Cela constitue un nouveau progrès important dans les consultations sur le COC et marque la formation du cadre du COC. Cela montre également que, tant que les deux parties feront preuve de sincérité et iront dans le même sens, elles pourront certainement conclure un « code » de grande qualité qui se conformera au droit international, répondra aux besoins réels de la région et aura un contenu et des effets substantiels.

Cinquièmement, maintenir ensemble la paix et la stabilité. Le maintien de la paix et de la stabilité dans la région est l'aspiration commune des pays de la région, dont la Chine et l'ASEAN, mais également la responsabilité partagée de la Chine et de l'ASEAN. La Chine et l'ASEAN ont organisé avec succès deux exercices conjoints maritimes et discutent activement de l'institutionnalisation des exercices conjoints maritimes et de la réunion des Ministres de la Défense. Nous convenons également d'élargir davantage les échanges et la coopération dans le domaine de la sécurité militaire et de l'application de la loi, afin de relever conjointement les divers défis de sécurité auxquels la région est confrontée.

Wang Yi a déclaré que la Chine continuerait à faire de l'ASEAN une priorité de sa diplomatie de voisinage et à travailler avec l'ASEAN, sur la base des résultats de la coopération, pour renforcer la confiance politique mutuelle, mettre en valeur le potentiel de coopération, bâtir un partenariat stratégique de plus haut niveau et construire une communauté de destin plus étroite.

Recommander à:   
Imprimer