Conférence de presse du 31 décembre 2020 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2020/12/31

Agence de presse du Moyen-Orient : Hier, de grandes explosions se sont produites consécutivement à l’aéroport international d’Aden au Yémen, faisant de nombreuses victimes. L’événement a eu lieu lorsqu’un avion transportant des membres du nouveau gouvernement yéménite d’union venait d’y arriver de l’Arabie saoudite. L’Organisation des Nations Unies, la Ligue des États arabes, l’Union européenne et d’autres pays ont condamné les attentats à la bombe. Quels sont les commentaires de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : La Chine s’oppose depuis toujours aux attaques contre les civils et les installations civiles et les condamne tout le temps. Nous espérons que les parties concernées de la question du Yémen donneront la priorité à l’intérêt du pays et du peuple yéménites et accéléreront le processus du règlement politique afin de restaurer rapidement la paix, la stabilité et l’ordre du pays.

Reuters : La partie américaine appelle la Chine à libérer la Ouïghoure Gulshan Abbas. Quelle est la réponse de la Chine ?

Wang Wenbin : Gulshan Abbas, dont vous parliez, a été condamnée par les autorités judiciaires chinoises en vertu de la loi pour avoir participé à des organisations terroristes, porté aide à des activités terroristes et rassemblé des foules en vue de troubler l’ordre social. La Chine est un État de droit. Les actes illégaux et criminels seront certainement sanctionnés par la loi.

Nous exhortons certains politiciens américains à respecter les faits, à arrêter de fabriquer des mensonges et de diffamer et déshonorer la Chine, et à s’abstenir d’instrumentaliser les questions liées au Xinjiang pour s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine.

Phoenix TV : Ce matin, deux destroyers américains ont traversé le détroit de Taiwan. La partie américaine a déclaré que cette action avait été menée dans le respect du droit international, et avait démontré les efforts des États-Unis pour défendre la liberté de navigation dans la mer concernée. Nous avons remarqué que la partie américaine avait augmenté la fréquence de ses activités dans la mer concernée depuis le début de cette année. Quels sont les commentaires de la Chine là-dessus ?

Wang Wenbin : Le porte-parole du Ministère de la Défense nationale y a déjà répondu. La Chine suit de près la situation de la navigation des navires de guerre américains à travers le détroit de Taiwan. Récemment, des navires de guerre américains ont à plusieurs reprises fait des actes de démonstration de force et de provocation dans le détroit de Taiwan, envoyant des signaux erronés aux forces de l’« indépendance de Taiwan » et nuisant sérieusement à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan. Nous nous y opposons fermement.

La Chine demeurera en état d’alerte élevé à tout instant, se tiendra prête à faire face à toutes les menaces et provocations, et protégera résolument la souveraineté et l’intégrité territoriale du pays. Nous exhortons les États-Unis à jouer un rôle constructif pour la paix et la stabilité régionales au lieu de faire le contraire.

Kyodo News : Selon des informations, une équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) viendra en Chine la semaine prochaine. Quand cette équipe d’experts arrivera-t-elle en Chine précisément ? Pourriez-vous nous présenter leur trajet et ordre du jour en Chine ? Les membres de l’équipe ont-ils pu obtenir leur visa sans difficulté ? Et seront-ils mis en quarantaine pendant 14 jours après leur arrivée ?

Wang Wenbin : Nous avons éclairé plusieurs fois la question que vous avez posée, et je peux réitérer notre position. Depuis le début de l’épidémie, la Chine s’est attachée à l’attitude d’ouverture, de transparence et de responsabilité, et a pris les devants dans la coopération avec l’OMS en matière de traçage de l’origine du virus. Les deux parties entretiennent actuellement des échanges étroits sur la coopération de traçage et les modalités de travail de la prochaine étape. Le traçage de l’origine du virus est un processus en cours qui pourrait impliquer plusieurs pays et régions. Il faut adhérer à l’esprit hautement sérieux, et laisser les scientifiques mener des enquêtes et des recherches dans le monde entier.

La Chine entend continuer à renforcer sa collaboration avec l’OMS en vue de favoriser le traçage de l’origine du virus dans le monde entier. Nous espérons également que les autres pays pourront, à l’instar de la Chine, adopter une attitude positive dans leur coopération avec l’OMS, afin de mieux se préparer pour répondre aux éventuelles crises de santé publique similaires à l’avenir.

En ce qui concerne les questions spécifiques que vous avez posées, veuillez vous renseigner auprès des autorités compétentes.

Prasar Bharati : Pourriez-vous nous parler des réalisations obtenues par la délégation du Département de Liaison internationale du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) lors de sa visite au Népal ?

Wang Wenbin : La délégation concernée du Département de Liaison internationale du Comité central du PCC a récemment effectué une visite au Népal et a rencontré de nombreux dirigeants des principaux partis politiques népalais, au pouvoir comme de l’opposition. Les deux parties ont échangé des vues sur les sujets d’intérêt commun, tels que les échanges, l’apprentissage mutuel et l’enrichissement réciproque entre les partis politiques chinois et népalais, ainsi que la promotion de la coopération pragmatique multisectorielle dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». La partie népalaise a félicité le PCC pour son 100e anniversaire qui arrivera bientôt, et a exprimé sa volonté de travailler avec la Chine pour approfondir l’amitié traditionnelle entre le Népal et la Chine, renforcer les échanges entre les partis politiques et promouvoir le développement continu de la coopération bilatérale dans le cadre de « la Ceinture et la Route », de manière à bénéficier aux peuples des deux pays.

China Review News : Selon des reportages, un haut responsable de l’administration américaine a déclaré que le Président américain Donald Trump avait reçu des informations au début de ce mois, selon lesquelles la Chine tentait de financer des acteurs non étatiques pour attaquer les forces américaines en Afghanistan. Pourriez-vous le confirmer ?

Wang Wenbin : Ces allégations visant à dénigrer et calomnier la Chine sont une absurdité totale et une information complètement fausse. Cela montre à quel point certaines personnes sont devenues folles pour salir l’image de la Chine et compromettre les relations entre la Chine et les États-Unis. La Chine poursuit depuis toujours la politique étrangère d’indépendance et de paix, et n’a jamais déclenché une guerre à l’étranger de sa propre initiative. Il est donc encore moins possible pour la Chine de financer des acteurs non étatiques pour attaquer d’autres pays. De la même manière, nous adhérons toujours au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autrui, soutenons le processus de paix et de réconciliation en Afghanistan et nous abstenons de nous impliquer dans les conflits internes en Afghanistan. Qui montre les muscles et déclenche des « guerres par procuration » sur la scène internationale, et qui provoque des conflits et sape la paix et la stabilité régionales ? Le monde aura son jugement.

Prasar Bharati : À notre connaissance, certains étudiants indiens souhaitent retourner immédiatement en Chine pour poursuivre leurs études. Depuis près d’un an, ces étudiants ne peuvent que suivre des cours en ligne en raison de l’épidémie. Étant donné le fait que la Chine autorise toujours les étrangers à venir en Chine à condition qu’ils remplissent les exigences chinoises en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie, quand la Chine permettra-t-elle aux étudiants étrangers, y compris les étudiants indiens, de revenir en Chine pour poursuivre leurs études ?

Wang Wenbin : Je ne connais pas les détails de la situation que vous évoquiez. Ce que je peux vous dire, c’est que le gouvernement chinois attache une grande importance à la protection des droits et intérêts légaux des étudiants étrangers en Chine et demande à toutes les universités concernées de maintenir des contacts étroits avec leurs étudiants à l’étranger, de bien organiser l’enseignement en ligne et de traiter adéquatement les préoccupations et les demandes raisonnables des étudiants. La Chine étudiera de manière coordonnée la reprise des études en Chine des étudiants étrangers sous réserve de la garantie de la sécurité sanitaire, et maintiendra des échanges en la matière avec toutes les parties.

***************************

Selon le calendrier des jours fériés pour le Nouvel An 2021, la conférence de presse régulière du Ministère des Affaires étrangères sera suspendue à partir du vendredi 1er janvier 2021 et reprendra le lundi 4 janvier. Pendant ce temps-là, vous pourrez poser vos questions au bureau des porte-parole par mail, fax ou Wechat.

L’année 2020 a été une année toute particulière. Sous la direction ferme du Comité central du PCC ayant en son centre le camarade Xi Jinping, la diplomatie chinoise a relevé les défis de façon courageuse, pris l’initiative de réagir aux changements, et rempli ses responsabilités pour protéger la santé et la vie du peuple et sauvegarder les intérêts nationaux liés à la souveraineté, à la sécurité et au développement, et s’est battue sans relâche pour promouvoir la coopération internationale dans la lutte contre la COVID-19 ainsi que la paix et le développement du monde. De nouveaux accomplissements majeurs ont été ainsi obtenus.

Je voudrais profiter de cette occasion pour exprimer ma sincère gratitude à tous les amis journalistes qui ont surmonté les difficultés et sont restés à leur poste pour témoigner et enregistrer avec nous ce nouveau parcours extraordinaire de la diplomatie chinoise. Nous souhaitons pouvoir poursuivre nos échanges sincères et notre coopération étroite avec vous au cours de l’année à venir. À l’aube de la nouvelle année, au nom du Département de l’Information du Ministère des Affaires étrangères et de mes collègues, je tiens à vous adresser tous nos vœux sincères : je vous souhaite santé et bonheur pour l’année 2021 ! À l’année prochaine !

Recommander à:   
Imprimer