Discours prononcé par S.E.Mme YANG Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar, à l'occasion du Salon des Médias sur le 70ème anniversaire de la nouvelle Chine et les coopérations sino-malagasy
2019/09/16

(le 12 septembre 2019, Ambassade de Chine)

Mesdames, Messieurs, chers amis,

J’ai l’honneur de vous exprimer une chaleureuse bienvenue à cette édition du Salon des Médias et d’en profiter pour me réunir joyeusement avec les vieux et nouveaux amis du milieu de la communication et de la presse de Madagascar. Le Salon d’aujourd’hui porte sur le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et les coopérations sino-malagasy.

A ce qu’on sache, le peuple chinois va célébrer le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine dans moins de trois semaines. Au cours des 70 dernières années, le peuple chinois travaille dur et avec acharnement en ouvrant la voie de développement socialiste aux caractéristiques chinoises et a réalisé de grands acquis reconnus par le monde entier. Lorsque la Nouvelle Chine a été fondée en 1949, son PIB n’était que d’environ 18,9 milliards de dollars et celui par habitant était de 35 dollars. En 2018, le PIB de la Chine a atteint environ 13 700 milliards de dollars, et celui par habitant est de 9462 dollars. Il est à noter qu’en quelques décennies seulement, plus de 700 millions de personnes en Chine sont sorties de la pauvreté. A l’horizon 2020, la Chine atteindra tous les objectifs de réduction de la pauvreté selon les normes existantes, ce qui sera un miracle dans l'histoire humaine de la lutte contre la pauvreté.

À l'heure actuelle, l'économie de la Chine reste généralement stable et connaît de bons progrès. Le PIB a connu une croissance de 6,3% au premier semestre par rapport à la même période de l'année dernière, ce qui fait de la Chine l'une des grandes économies les plus dynamiques du monde. La Chine est le pays ayant le deuxième plus grand agrégat économique du monde et sa contribution à la croissance économique mondiale dépasse 30%. À présent, les risques pour l’économie mondiale ont augmenté, l'unilatéralisme et le protectionnisme se répandent sans cesse, des facteurs instables et incertains ont aussi augmenté. La Chine est disposée à travailler avec la communauté internationale pour renforcer les coopérations multilatérales. Avec un marché intérieur immense et doté d’avantages multiples évidents, le développement économique de la Chine est très dynamique depuis longtemps et ses perspectives sont prometteuses. Le développement de la Chine a bénéfié du monde et offert de grandes opportunités de développement pour tous les autres pays, dont Madagascar.

Depuis la fondation de la République populaire de Chine il y a 70 ans, en particulier depuis l'établissement de relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar il y a 47 ans, les relations sino-malagasy se sont développées de manière saine et stable et les deux peuples ont noué une profonde amitié. La Chine reste le premier partenaire commercial, le premier fournisseur d’importation et le quatrième destinataire d’exportation de Madagascar pendant de nombreuses années consécutives. La partie chinoise a construit plus de 20 projets d'infrastructure à Madagascar, notamment la route RN2, le Palais national de la Culture et des Sports de Mahamasina, le Centre de Conférence international d’Antananarivo et l'Hôpital Anosiala, etc. La Chine a fourni à Madagascar plus de 50 lots de matériels, dont des aides alimentaires d'urgence, des matériels de secours en cas de catastrophe, des médicaments et matériels médicaux. La Chine a envoyé successivement plus de 600 medecins à Madagascar pour sauver des vies et soigner des patients malagasy, et elle a invité plus de 2 000 personnels malagasy en Chine à participer à diverses formations techniques dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'industrie, de l'agriculture, de la protection de l'environnement, du commerce, de l'information, du sport, etc. Par ailleurs, le gouvernement chinois a offert aux plus de 600 élèves malagasy des bourses gouvernementales pour étudier en Chine.

Depuis le début de cette année en particulier, les relations entre les deux pays maintiennent un bon élan de développement. Les échanges de haut niveau entre les deux pays sont fréquents. le Président chinois Xi Jinping a accrédité un envoyé spécial à la cérémonie d’investiture du Président Andry Rajoelina. De nombreux ministres malagasy se sont rendus en Chine pour assister successivement à la Réunion des Coordinateurs sur la Concrétisation des Acquis du Sommet de Beijing du FOCAC, au Forum sino-africain sur la Paix et la Sécurité, à l'Exposition mondiale d’Horticulture de Beijing et à la Foire économique et commerciale sino-africaine.

Dans le même temps, les coopérations à l’effet pratique dans divers domaines ont réalisé des progrès globaux. 5 grands projets d’aide chinoise comme la route nationale 5A, la voie rapide reliant le Port Toamasina et la RN2, la Route des oeufs, la voie rapide reliant l’aéroport d’Ivato et le boulevard de l’Europe, les forages des 200 puits dans le sud ont connu de bons avancements. Le projet d’accès à la télévision par satellite dans 500 villages s’est achevé. Depuis le début de l'année, le gouvernement chinois a fournis respectivement 5 dons tels que 200 millions de RMB d'aide sans contrepartie au gouvernement malagasy, des matériels médicaux au Ministère de la Santé publique, des matériels de formation professionnelle au Ministère de l'Éducation nationale, des motos au Secrétariat d'État de la Gendarmerie et des matériels sportifs au Ministère du Sport. Peu après, nous allons également fournir une assistance matérielle à la Croix-Rouge de Madagascar et une assistance humanitaire d'urgence pour la prévention et le contrôle des maladies infectieuses au Ministère de la Santé publique. Au cours des neuf premiers mois de cette année, le Gouvernement chinois a octroyé 41 bourses aux jeunes malagasy. En outre, les instituts Confucius et certaines universités et entreprises chinoises ont aussi fourni des dizaines de bourses à des étudiants malagasy. La partie chinoise ont invité plus de 300 personnes à participer à divers séminaires en Chine. Aujourd'hui, les amis de la presse ici présents qui viennent de terminer leur séminaire en Chine sont invités à faire part de leurs exprériences et découvertes en Chine.

Les échanges culturels et humains entre les deux pays portent également des fruits abondants: la partie chinoise a invité des élèves malagasy polytechniques pour participer au concours mondial des compétences professionnelles dans le cadre de «la Ceinture et la Route», et a invité 60 athlètes malagasy à participer à un entraînement sportif en Chine. La troupe artistique Rakoto Frah Junior a également été invitée pour donner un spectacle en Chine. Le spectacle «Nouvelle mélodie de l’ère» donné par la troupe d'art de Shenzhen de Chine s'est tenu avec succès à Antananarivo. L'Ambassade de Chine a organisé le Festival du cinéma chinois, la Journée de la culture chinoise, l'exposition des photos sur les relations sino-malagasy, et a tourné un documentaire conjointement avec la télévision malagasy sur les fruits des coopérations sino-malagasy. Les relations amicales entre la Chine et Madagascar se sont bien enrichies.

À l’avenir, la perspective des coopérations gagnant-gagnant tous azimuts entre la Chine et Madagascar est plus prometteuse. Dans son discours liminaire à la Cérémonie d'ouverture du Sommet de Beijing du FOCAC, le Président chinois XI Jinping a souligné que la Chine est toujours fidèle aux principes de « sincérité, résultats effectifs, amitié et bonne foi » et de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés à l’égard de l’Afrique, et appliquerait les « huit initiatives majeures» de la coopération avec l’Afrique par le biais de l'aide gouvernementale, de l'investissement et du financement d'institutions financières et d'entreprises qui comptent 60 milliards de dollars américains pour soutenir l'Afrique. Sur la base du respect mutuel et de l’égalité, la Chine poursuit toujours la pratique des « cinq non » dans nos relations avec l'Afrique, à savoir : ne pas s'ingérer dans la recherche par les pays africains d'une voie de développement adaptée à leurs conditions nationales, ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures africaines, ne pas imposer notre volonté à l'Afrique, ne pas assortir nos aides à l'Afrique de condition politique quelconque, et ne pas poursuivre des intérêts politiques égoïstes dans notre coopération en matière d'investissement et de financement avec l'Afrique. La Chine attache une grande importance au renforcement de la coopération amicale et mutuellement bénéfique avec Madagascar. Madagascar est une terre d’espoir et dispose d’un grand potentiel de développement. La Chine veut associer la concrétisation des acquis du Sommet de Beijing et l’Initiative «la Ceinture et la Route» avec «Initiative Emergence Madagascar» . Nous souhaitons que nos deux pays continuent à travailler main dans la main pour promouvoir de multiples projets de coopération en contribuant à construire une communauté de destin sino-africaine propice au développement commun.

La coopération amicale sino-malagasy est toujours largement soutenue par des amis de tous les milieux de Madagascar, y compris les médias, dans lesquels je voudrais exprimer ma sincère gratitude et souhaiterais que les amis des médias malagasy continuent à prêter attention aux résultats fructueux de la coopération Chine-Madagascar et faire les reportages intéressés de sorte à promouvoir le rehaussement des relations bilatérales à un nouveau niveau.

Merci à vous tous!

Recommander à:   
Imprimer